PARIS O3 / O4

Informations

Pratique artistique : le croquis, le dessin
Techniques exploitées : principalement, les crayons de couleur ainsi que les feutres et le pastel gras, des outils permettant de faire des croquis le plus rapidement possible en plein air. Vous pouvez prendre aussi, bien sûr, un appareil photo de manière à remanier, après coup, vos dessins chez vous
Public : ce parcours s’adresse aux amateurs d’architecture, d’urbanisme et d’histoire ainsi qu’aux personnes désireuses de s’initier au dessin en plein air mais aussi à celles voulant se perfectionner en la matière

Lieu

Rendez-vous au métro Rambuteau, sortie Grenier Saint Lazare, à côté d’un restaurant qui fait l’angle avec la rue Beaubourg

Tarif

24 €

Durée

2h30

Parcours vu par l’artiste – médiateur Yann Le Houelleur (dessinateur)

La balade en résumé :

« C’est un collier d’hôtels particuliers que nous allons dérouler entre nos mains par ailleurs pleines de crayons et (aussi, pourquoi pas?) de stylos. Une balade le long de rue des Archives puis celle des Francs Bourgeois est le prétexte à une redécouverte de l’histoire de France à travers plusieurs époques dont ces hôtels furent les témoins. Hôtel de Clisson (le seul issu du Moyen-âge, Hôtel de Soubise, hôtel de Lamoignon, hôtel du Carnavalet, etc. Bien entendu, ces somptueuses demeures, certaines ourlées de jardins, sont une source d’inspiration pour ceux qui aiment crayonner, et nous ne nous priverons guère en la matière! Le feu d’artifice, ce sera la place des Vosges, aux pavillons tout de rose vêtus. »

La balade en détail:

« Il n’existe aucun endroit à Paris où différentes époques se superposent et se côtoient dans une telle harmonie. Le Marais est un condensé autant qu’un raccourci de l’histoire de France : du Haut Moyen-âge jusqu’au règne de Louis XIV, et même après.
S’aventurer dans le Marais, c’est se plier aux caprices de rues qui ont un tracé sinueux et virevoltant. Il faut s’attendre à ce que surgisse, soudain, un joyau architectural au milieu de maisons anciennes bombant le torse.

Premier joyau de notre flânerie à travers le Marais: deux hôtels particuliers, côte à côte, au carrefour entre la rue Pastourelle et la rue des Archives. Ils furent inaugurés quelques années après la mort  – en 1643 –  de Louis XIII. L’un s’appelle l’hôtel Le Peletier de Souzy et l’autre l’hôtel Tallemand. Il s’agit presque d’un château tant ce double bâtiment confine à la majesté, comportant deux sortes de tours coiffées d’un chapeau en ardoises.

Le ton est ainsi donné: tout le Marais est semé d’hôtels particuliers témoignant l’aisance, sinon l’opulence de ceux qui les ont fait construire. Certains propriétaires ont eu recours à de prestigieux architectes tels que François Mansart, les frères Androuet-du-Cerceau, Robert de Cotte. A partir du règne de Charles V et jusqu’à la mort du roi Soleil, le Marais fut le lieu de prédilection de l’aristocratie, de la haute bourgeoisie, des financiers et des grands commis de l’Etat…

Les Archives Nationales et l’hôtel de Soubise

Découvrir ces splendides bâtiments, en apprécier la diversité et se remémorer les personnalités liées à la cour des roi de France : tel sera «le dessein» de cette balade. Le plus majestueux des hôtels particuliers du Marais porte le nom d’une famille alors influente: les de Soubise. Il appartient aux Archives Nationales tout comme la plupart des six hôtels particuliers situés dans le même périmètre. L’hôtel de Soubise, où vécut une maîtresse de Louis XIV, est un chef d’œuvre du classicisme, fort bien proportionné, agrémenté de sculptures allégoriques. Il jouxte l’un des rares vestiges de l’architecture gothique à Paris: l’hôtel de Clisson qui brandit fièrement ses deux échauguettes donnant sur la rue des Archives.

Ce sera le moment, dans un si bel endroit, de faire un croquis.

Hôtel du Carnavalet

Puis nous multiplierons les coups d’œil jetés sur d’autres bâtiments datant de cette époque, tout au long de la rue des Francs-Bourgeois. Nous nous écarterons un peu de cette rue après avoir jeté un coup d’œil sur l’imposant hôtel d’Angoulême appelé aussi hôtel de Lamoignon. Fille légitime d’Henri II, Diane de France y vécut à partir de 1538.

Au bout de la rue Payenne, il nous sera donné de connaître un délicieux square, portant le nom de Léopold Achille. Dix à quinze minutes pour faire un croquis…

Nous retournerons à la rue des Francs-Bourgeois après avoir parcouru la rue Sévigné, ainsi nommée en souvenir de la marquise qui aimait tant rédiger des lettres. Elle habitait dans ce qui porte aujourd’hui le nom d’hôtel du Carnavalet. La cour Renaissance, où des rosiers grimpants jaillissent à travers un parterre de broderie, mérite le détour. Le Carnavalet abrite un musée de peinture administré par la ville de Paris.

Place des Vosges

C’est dans un endroit mythique que se terminera notre balade: la place des Vosges, jadis appelée place Royale, à dix minutes à pied du Carnavalet. Carrée, elle fait 140 mètres de côté. Trente-six pavillons tous identiques (à l’exception du pavillon de la reine et de celui du roi, plus élevés) déploient leurs façades de brique rose, striées de chaînages de pierre et percées   – sur deux étages –  de fenêtres hautes et étroites. Les toits, en ardoise, accusent une envergure généreuse, criblés de mansardes.

A l’époque, ce fut un projet urbain audacieux qui répondait à plusieurs vœux exprimés par Henri IV: un lieu de résidence pour la classe et un espace voué à la promenade. Le roi décéda avant la fin du chantier et c’est ici  – en 1615 –  que fut célébré le mariage entre Louis XIII et Anne d’Autriche. Le square, occupant une partie considérable de la place, comprend une statue de Louis XIII juché sur un cheval. Quatre fontaines, identiques, laissent le vent ébouriffer leur chevelure argentée. Une belle note de fraîcheur… »

1. Tout parcours devra être payé 7 jours avant la date du parcours OOK, par chèque bancaire à l'ordre de Association OOK ou par virement bancaire.

2. Chaque commande de parcours est précédée d’un devis gratuit
pour les groupes de plus de 10 personnes qui devra être signé par le client et retourné par courriel à OOK avant le jour de la prestation.

3. Toute commande de parcours
OOK pour un groupe de plus de 10 personnes pourra être soumise à une demande d’acompte précisée dans le devis.

4. Sauf conditions particulières, les factures sont adressées au client à l’issue de la prestation.
 
5. Les commandes doivent être réglées par chèque à l’ordre de Association
OOK ou par virement bancaire.
 
6. Dans le cas où le paiement intégral n’interviendrait pas à la date prévue, les commandes en cours pourront être interrompues.
 
7. Toute somme non payée dans les 30 jours est susceptible de porter intérêts à un taux égal à une fois et demie le taux de l’intérêt légal (loi n° 92/1442 du 31/12/1992).
 
8. En cas d’annulation de la commande, l'association
OOK se réserve le droit de réclamer une indemnisation financière, de 20% à la totalité de la facture, proportionnellement à l’avancement du travail de préparation.
 
9. Dans le cas où le médiateur
OOK prévu aurait un empêchement, l'association OOK s’engage à faire assurer la prestation par un intervenant équivalent.
 
10. Pour les parcours commandés en ligne auxquelles vous ne pouvez pas assister, vous bénéficierez d’un avoir pour un parcours équivalent à utiliser dans l’année civile en cours.

11. L'adhésion à l'association OOK vous permet de bénéficier de tarifs préférentiels et recevoir des nouveautés et actualités chaque mois sur votre boite email; soutenir l'association et se porter solidaire des actions menées; encourager notre mission d'insertion auprès des artistes; ouvrir les parcours à des personnes à plus faible revenu.

12. L'adhésion
OOK vous permet d'être un membre actif de notre association, participation à l'assemblée générale et droit de vote ainsi que les avantages de l'adhésion OOK.

13. L'adhésion
OOK + (dons) défiscalisable: selon l'article 200 du CGI la réduction de l'impôt sur le revenu est de 66% du montant du don, plus les avantages de l'adhésion OOK.